Veuillez noter que les vidéos et les photos présentées ici sont la propriété de Gaspar Noé et des divers producteurs impliqués dans le film CLIMAX. Ces images servent de base de travail afin de nourrir le laboratoire de Mathieu Leroux et Robin Pineda 

MATHIEU LEROUX & ROBIN PINEDA

CLIMAX REMIX : Laboratoire multidisciplinaire - Danse + Dramaturgie + Film

3 au 8 juin | 14h00 à 18h00

8  juin -  Présentation des films du labo)

Lieu : Édifice Wilder | École de danse contemporaine de Montréal

Studio : TBC

Tarif 1 semaine : Pro DAC - 147$ | Visiteur Pro - 167$ | Standard - 196$ (taxes non-incluses)

*Ne vous inscrivez pas à ce laboratoire si vous ne pouvez pas participer entièrement aux dates mentionnées ci-dessus.

Description du Laboratoire Multidisciplinaire - Danse + Dramaturgie + Filme:

CLIMAX, comme dans la fin d’une progression, le point culminant qui vient avant la chute.

CLIMAX, comme dans l’extase ressentie devant/au centre d’une performance exigeante, au moment où les sens sont saturés.

CLIMAX, comme dans l’excitant/percutant tout récent film de Gaspar Noé.

 

Dans le contexte d’un laboratoire multidisciplinaire axé sur la chorégraphie et la dramaturgie, le film de Noé est exemplaire puisque celui-ci est créé sur mesure pour les danseurs qui en font partie. Et que l’utilisation de l’espace, le travail de mise en scène et les mouvements de la caméra sont tous pensés en fonction des corps en performance et de la gestuelle générée par ces corps. L’utilisation abondante du plan séquence dans le film laisse place à l’élaboration d’archétypes, en plus d’exiger un riche travail dramaturgique. À ce sujet, la première scène du film — un plan en continu de plus de 5 min — est un challenge substantiel quant à l’écriture chorégraphique, la dynamique de groupe, et le sens de la performance. C’est cette séquence qui constitue le cœur de notre laboratoire.

 

Le but de notre REMIX n’est pas de recréer fidèlement l’intro du film de Noé, mais bien de s’en inspirer grandement pour ce qui est de la construction chorégraphique et de ce qui se retrouvera « sur pellicule ». À travers une série de clins d’œil à la séquence originale (par la vibe clubby, l’esthétique 90’s, un remake de l’incomparable morceau de Cerrone utilisé en arrière-plan), l’exercice sert à plonger tête première dans des notions d’écriture et de mise en espace, d’interprétation, de travail avec partenaires (les interprètes et la caméra) de majeur/mineur au sein d’un groupe et de qualité rythmique — tous des éléments dramaturgiques essentiels. Nous ne demandons à personne d’être voguer, breaker ou waacker professionnels ; si vous l’êtes, tant mieux ; ce qui nous intéresse, c’est de travailler à partir d’une diversité de corps et de pratiques, et de créer à partir des forces/talents/tricks qui sont disponibles au sein du groupe présent durant la semaine (que vous soyez danseur.euses contemporain.es, de ballet, krumper ou ribbon dancer).

 

Le laboratoire s’adresse aux danseurs,euses professionnels.lles et aux artistes en arts vivants attirés par la danse qui ont une solide pratique physique (mime, acrobatie, contorsion, etc.). Les artistes qui s’inscrivent doivent être de bons générateurs d’idées, en plus d’avoir une excellente autonomie et un désir de créer en groupe dans le plaisir… et le challenge.

 

La semaine de labo aura lieu en français et en anglais.

 

Come join the party.

 

*Veuillez noter que la présence aux cinq plages horaires prévues est essentielle au bon fonctionnement du labo.

Biographies:

Mathieu Leroux:

Auteur, comédien, metteur en scène et conseiller dramaturgique, Mathieu Leroux est diplômé de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM (profil interprétation). Il a fondé et a été à la codirection de deux compagnies théâtrales (Putto Machine et Les Néos) ; il a été de l’équipe de tournée du Théâtre Sans Fil pendant sept ans, en plus d’écrire et de performer une centaine de courtes pièces au sein des Néos. Il est créateur d’un spectacle solo (La naissance de Superman, Caserne Letourneux, 2009), d’une pièce de groupe (Scrap, Espace Libre, 2012), et a cosigné l’adaptation des six pièces de la saga familiale Les Atrides (Église Saint-Jean-Baptiste, 2013) — cycle dans lequel il incarnait aussi le rôle de Pylade. Sarécente coadaptation d’un texte d’Elfriede Jelinek se retrouve au Théâtre Prospero (Ombre Eurydice Parle, 2019); il est dramaturg sur le Twist de tanzmainz au Staatstheater de Mainz (Allemagne, 2019). Il joue dans le 6e sens de Michelle Parent (Fred-Barry, 2020) et il danse dans Bones & Wires — duo chorégraphique avec Sébastien Provencher — à Tangente (Mars 2020). En théâtre, il a accompagné plusieurs auteurs dans le processus d’écriture de leur pièce (Dominique Leclerc, Pascale Renaud-Hébert, Maxime Beauregard-Martin, Véronique Pascal) ; en danse, il travaille entre autres aux côtés de Victor Quijada, Helen Simard, Alexandra Spicey Landé, Catherine Gaudet et Alexandre Morin.

 

Mathieu Leroux est détenteur d’une maîtrise en littérature française (Université de Montréal, 2011). On lui doit plusieurs publications, notamment Dans la cage, son premier roman (Héliotrope, 2013), Quelque chose en moi choisit le coup de poing (La Mèche, 2016) — un ouvrage rassemblant un essai sur la performance de soi et du théâtre autobiographique —, en plus de quelques traductions de romans graphiques à La Pastèque. Il est directeur littéraire de la collection théâtre à L’instant même. 

 

 

Robin Pineda Gould:

Robin Pineda Gould est un cinéaste et compositeur montréalais. Travaillant énormément dans l’univers de la danse contemporaine, il a collaboré avec un grand nombre de chorégraphes et de danseurs. Ses oeuvres explorent souvent la capacité de l'individu à adopter différentes formes de présence ainsi que l'effet du “visual-time” sur le corps humain. Son travail d'images animées a été présenté dans de nombreux lieux tels que le Centre canadien d'architecture et la Place des Arts de Montréal. Il croit que la collaboration artistique est une forme de survie.

Suivez-nous

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle

​© 2019 Danse à la Carte