Veuillez noter que les vidéos et les photos ci-dessus sont un aperçu du travail de Manuel Roque et ne démontrent pas ce qui sera exploré dans ce laboratoire de création. 

Cie Manuel Roque

MANUEL ROQUE

Expériences / Présence et Répertoire Crazy Dance et 4-OR

28 mai au 1 juin | 9h30 à 13h00

Place: Édifice Wilder | École de danse contemporaine de Montréal

Studio: TBC

Tarif: Pro DAC - 179$ | Pro - 203$ | Standard -  239$  (taxes non-incluses)

Description d'atelier:

Expériences / Présence et Répertoire Crazy Dance et 4-OR

 

L’atelier porte sur l’exploration et l’écoute kinesthésique de soi, de l’autre, du groupe et de l’environnement. Par le biais d’exercice d’improvisation et de matériel écrit, le danseur est amené à questionner les notions d’expérience physique, de partage, d’état de grâce afin de créer des points de rencontre entre virtuosité et attention somatique, dans le but de renouveler à l'infini le plaisir de danser.

 

D’abord un long réchauffement qui inclut entre autre les notions de poids, rebondissement, secouement, déséquilibre, huilage des articulations, focus vers l’intérieur et vers l’extérieur, (ou yeux fermés), intégrité de l’expérience, variations de densité, d’amplitude, plaisir et curiosité.

 

Répertoire Crazy Dance et 4-OR

 

Ensuite l’exploration autour de deux pièces aux processus et qualités très différents:

Crazy Dance, une danse endiablée, rythmée, groovy et physiquement exigeante (en running shoes idéalement), mais écrite et comptée, ou comment trouver un espace de liberté (état de grâce?) dans un contexte rigoureux.

4-OR, une partition minimaliste, brute, qui met l’emphase sur l’attention méditative et sensible et ou l’interprète doit faire des choix pour créer une expérience commune, renouvelée, vibratoire.

 

Autour de ce répertoire, discussion sur les notions de présence, d’expérience, d’intégrité et du contexte de représentation.

Biographie:

Après des études en théâtre puis en cirque à l’ENC de Montréal, Manu fait quelques pirouettes avec le Cirque Eloïze, puis transitionne vers la danse. Cultivant la diversité il se plonge autant dans des univers ludiques (Hélène Langevin, cie de danse jeune public) , que formels (Dominique Porte, Sylvain Emard, Paul –André Fortier) ou plus théâtraux (Peter James ). Il passe ensuite trois années à temps plein chez la Cie Marie Chouinard, interprète le répertoire, participe à la création d’Orphée et Eurydice, reçoit un Gemini Award pour la captation télévisuelle de bODY_rEMIX/gOLDBERG_vARIATIONS. Il danse également le solo Les Feux dans la Nuit au théâtre La Chapelle en mai 2011.

 

Parallèlement à sa carrière d’interprète, il enfourche le rôle de chorégraphe (Brendon et Brenda, 2002; Ô mon bateau 2004; RAW-me, 2010). Raw-me, solo qu’il chorégraphie et interprète reçoit un accueil chaleureux et de nombreux prix au festival Vue sur la Relève 2011. La pièce sera reprise au OFFTA en juin 2011, puis en tournée dans les Maisons de la Culture en février 2012, ainsi qu’au festival of New Dance à St John en octobre 2013.

 

Tangente et le festival Quartier-Danse diffusent en septembre 2012 Ne meurs pas tout de suite, on nous regarde un duo qui sera repris à Vue sur la Relève et au OFFTA 2013, et en tournée en 2014-2015. Il est de plus chorégraphe pour les Minutes Complètement Cirque et Babel du festival Montréal Complètement Cirque de 2010 à 2014, ainsi que pour le spectacle de fin d’année de l’École Nationale de Cirque de Montréal Génération 2.0 en juin 2012.

 

En juillet 2013, Il fonde la Cie Manuel Roque et crée le projet In Situ pour l’espace public de la Place des Arts de Montréal en janvier 2014. le solo Data (2014), s’intéresse à la mutation de la matière et sera diffusé l’Usine C, puis repris au Festival TransAmérique 2015, au June Event Festival (Paris) puis en tournée internationale. En plus de sa participation au projet international Migrant Bodies (soutenu par le Conseil Européen) ou il crée Matière Noire, Manu chorégraphie Aurora pour les finissants de l’Ecole de danse contemporaine de Montréal. De plus, avec Lucie Vigneault il est récipiendaire d’une résidence de création de deux mois à Potsdam (Allemagne) grâce au soutien du CALQ et de la Fabrik.

 

En décembre 2015, 4-OR est présenté à Montréal par Tangente et Parcours Danse. Son nouveau solo bang bang voit sa première à Lyon et à Barcelone en Mars 2017 avant d’être diffusé au Festival TransAmérique  2017 et du festival June Event à Paris. Il reçoit en 2017 le prix interprète (ex-aequo) des prix de la Danse de Montréal, ainsi que le prix de l’Oeuvre chorégraphique 16/17 pour bang bang.  Un goût naturel pour les thématiques de l’absurde, du néant, du déséquilibre, pour les pulsions désarticulées, les zones grises, pour les matériaux bruts (…) teinte généralement ses élans créatifs.

 

Son univers créatif s’intéresse au métissage des langages contemporains et met en danse une virtuosité kinesthésique jumelée à un questionnement polymorphe sur la condition humaine contemporaine.

Suivez-nous

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle

​© 2019 Danse à la Carte