CLARA FUREY

CONSTELLATIONS

*Atelier annulé à cause de la pandémie

SVP suivez cette lien pour trouver plus d'infos sur notre politique d'annulation et dons.

Veuillez noter que les vidéos et les photos ci-dessus sont un aperçu du travail de Clara Furey et ne démontrent pas ce qui sera exploré dans cet atelier.

Description d'atelier:

CONSTELLATIONS

 

Durant son atelier de recherche Clara Furey explorera la dimension perceptible et sensorielle des états constitués par notre psychisme. Elle mettra en corps des questionnements existentiels en faisant se rencontrer résistances et résiliences des participants. Dans une écriture corporelle sensible, elle approfondi leur capacité d’écoute sensorielle en travaillant autour de la constante transformation de l’énergie et de gestes ritualisés. 

 

Dans Cosmic Love, sa dernière pièce de groupe, la chorégraphe se questionnait sur le vide sidéral et de tous les liens et dynamismes dont il est chargé. S’inspirant de cette thématique, Clara Furey propose une danse de la kinésiologie, de la radiance des corps, une danse de la matière et de l’absence de matière ouvrant la communication autour de ce qui existe, déjà là, dans un état transitionnel. L’espace a un poids impressionnant prêt à être ressenti. 

 

Considérant l’art comme un moyen de relier les entités entre elles, autour d’une spiritualité sans dogmes, Clara Furey cherche à travers cet atelier à créer des liens entre les médiums, les êtres et les sens. Dans une société où dominent images et communications virtuelles et où prône un individualisme forcené, elle invite les participants à ouvrir leurs perceptions à l’écoute de l’autre et à l’empathie dans un contexte pédagogique bienveillant et participatif.

 

Questionnant l’acceptation de notre condition humaine, l’universalité du monde des émotions, la résonance sensible et tangible de phénomènes physiques, elle parvient, en créant une tension entre technique et sensibilité, à révéler la lueur qui se dégage de nos contradictions profondes.

Biographie:

Formée toute son enfance en musique au Conservatoire de Paris et plus tard, en danse à l’École de danse contemporaine de Montréal, Clara Furey débute sa pratique artistique par le chant et la composition musicale. Elle poursuit ensuite son parcours artistique, s’oriente vers la danse et fait quelques interprétations au cinéma notamment dans The Forbidden Room de Guy Maddin. Elle commence sa carrière en tant qu’interprète pour de nombreux chorégraphes, dont George Stamos, Damien Jalet et Benoît Lachambre qui aura un impact important sur sa démarche artistique. 

 

Elle se tourne résolument vers la création chorégraphique depuis 2011 et développe une démarche visant à matérialiser l’abstraction des sentiments. Elle construit des pièces axées autour de l’Hyper-éveil des perceptions sensorielles. Elle s’intéresse à la recherche physique et à une gestuelle d’une extrême précision. Aux micro-détails qui forment l’individualité de chacun,  au macro qui nous unis tous, à la transformation constante de l’énergie et à laisser de l’espace au vide communicatif et à l’esprit créatif du spectateur. Elle travaille à ramener la performance chorégraphique dans une proximité sensible et perceptible.

 

Plusieurs projets de collaborations l’ont amené à penser une approche consistant à décloisonner la danse en l’amenant dans des lieux muséaux et en conjuguant arts visuels et chorégraphiques. Clara Furey s’intéresse au dialogue entre les mediums qui créent une œuvre vivante, les invitant à interagir dans une hiérarchie horizontale.

 

Depuis 2017, Clara Furey s’oriente vers la direction artistique et la création chorégraphique de groupe avec Cosmic Love. Dans cette oeuvre, elle travaille avec ses interprètes à développer des représentations intuitives et poétiques de phénomènes physiques à travers un espace scénique épuré dans lequel toute forme de communication devient possible. La même année, elle est invitée par le Musée d’Art Contemporain de Montréal à créer un cycle de 90 performances solo intitulé When Even The dans le cadre de la grande exposition hommage à Léonard Cohen Une brèche en toute chose. La première européenne a eu lieu au MUMOK dans le cadre de l’ImPulsTanz à Vienne.

 

Ses pièces ont tournées dans de nombreux festivals dont La Biennale de Venise, Les Rencontres Chorégraphiques à Paris, le Festival TransAmériques à Montréal, ImPulsTanz à Vienne, Performance Mix à New-York,  et dans divers pays dont la Lituanie, la République Tchèque, la Slovaquie, l’Espagne, la Hollande, la Belgique.

 

Sa dernière création, Rather a Ditch, un solo interprété par Céline Bonnier, a été présentée en première mondiale au Festival TransAmériques au printemps 2019.

 

Elle est artiste associée à la compagnie Par B.L.eux.

Site web: www.clarafurey.com

  • Facebook Social Icon
  • Instagram
  • Twitter Social Icon

Suivez-nous

  • Facebook Social Icon
  • Instagram
  • Twitter Social Icon

​© 2019 Danse à la Carte